Carrot and seeds crackers / biscuits carottes et graines

02:25 Gaelle Soder 0 Comments





No waste. Reduce, Reuse, Recycle.

I try to always keep those principles in my mind, in my everyday life, whether it's in the house, in the kitchen... Minimise waste as much as I can, and therefore minimise my "footprint" has always been a big priority for me.

I think it's mostly about consciousness. Considering the consequences of your acts, thinking "simple" in your everyday choices : what do I really need?

I won't say that I'm an example, that I am doing the right thing. I think it's more a personal choice of life, a guideline that I try to respect. I don't want to teach people and dictate the "green life". I think it has to be a self awakening, a personnal path.

I'm very realistic and definitely know that it's not by refusing a plastic bag at the supermarket, eating seeds or buying second hand clothes that I'm gonna save the planet. It's just the way I choose to live, as close as I can to nature, living a life where being, sharing and creating are more important than having.

I like to remember this little story of the hummingbird, who's trying to stop a fire in the forest by collecting a little bit of water in his tiny beak. The other animals of the forest ask him why he's doing that. The little hummingbird answer is : "I'm doing my part". Thanks to the father of agro-ecology Pierre Rabhi for this philosophy of life.

The fire is getting big in our planet. And I truly believe that we can all be a little hummingbird, try to do our best, try to do our part to live the best life we can, in a respectful way of others, our environment and other species.

So every time you purchase something, use something, put something in the bin, just give it a few seconds of thought. ' What more could I do? '

Minimising the waste in the kitchen for example is quite easy, respecting a few basic principles, that when you think about it, have just been the rule for hundreds (if not thousands) of years.

- just buy what you need, and use what you have before buying more.

- re-use leftovers

- for fruits and vegetables, use most of the plant. Yes, skin, stalks, leaves are edible too. Try to make the most of your fresh produce

- be creative! what you would put in the bin or compost bin could maybe be used for something else!

Here's my example today, of how to use something that would normally go to waste. I made a carrot juice the other day with our juicer. A fresh homemade juice, delicious! But then you end up with a bright orange liquid on one side, and pretty much the same amount of fibres on the other side of the juicer. It didn't feel right throwing this in the bin, so I kept it in a container and did some research on the internet. Here we are : crackers made of carrot fibres, and they just taste awesome, are super crispy, and you can adapt the recipe to your taste and the content of your pantry.

A great healthy savoury snack.

If you don't own a juicer, I'm pretty sure that you coud try making these just with finely grated carrots, squeezed in a fine mesh to get some juice out.



Pas de gaspi. Pas de déchets. Réduire, réutiliser, recycler.

J’essaie de toujours garder ces principes dans un petit coin de ma tete, et de les appliquer dans la vie de tous les jours, que ce soit dans la maison ou dans la cuisine… Minimiser au possible, et donc réduire mon ‘emprunte’, a toujours été une priorité pour moi.

Je pense que c’est avant tout une prise de conscience. Considérer les conséquences de nos actes, penser “simple” dans nos choix quotidiens : de quoi ai-je vraiment besoin?

Je ne dirai pas que je suis un exemple a suivre, que j’ai raison. Je pense que c’est avant tout un choix de vie personnel, des lignes directrices que j’essaie de respecter au maximum. Je ne veux pas enseigner et imposer la “vie en vert” a tous. Ca doit être une prise de conscience, un éveil personnel, un cheminement.

Je suis réaliste et je sais que je ne vais pas sauver le monde en refusant un sac plastique au supermarché, en mangeant des graines ou en achetant des fringues d’occaz’. C’est juste la façon dont je choisi de vivre, au plus proche de la nature, vivre une vie qui se centre autour d’”être”, du partage et de la créativité, plutôt que d’”avoir”.

Il y a cette petite histoire a laquelle j’aime penser, l’histoire du Colibri, qui essaie d’arrêter le feu qui détruit la foret, en prenant un peu d’eau dans son minuscule bec. Les autres animaux lui demandent pourquoi il fait ca. La réponse du Colibri est simple : “je fais ma part”.

Merci au “père” de l’agro-écologie Pierre Rabhi pour cette fantastique leçon de philosophie.

Le feu prend vite sur notre belle planète bleue. Et je pense sérieusement que nous pouvons tous être ce petit Colibri, en essayant de faire de notre mieux, essayer de vivre la plue belle vie qui soit, en respectant les autres, notre environnement et les autres espèces vivantes.

A chaque fois que vous faites un achat, utilisez quelque chose, jetez quelque chose, arrêtez vous quelques secondes pour penser. “qu’est ce que je pourrais faire de plus?”

Moins de déchets dans la cuisine par exemple, peut être très simples, en respectant quelques principes de bases, qui, quand on y pense, ont été la règle pendant des centaines d’années ( voire milliers?).

- n’acheter que ce dont vous avez besoin, et tout utiliser avant d’acheter plus

- utiliser les restes

- pour les fruits et légumes, utiliser toutes les parties de la plante, au maximum. Oui pelures, tiges, feuilles sont aussi comestibles. Essayer de rentabiliser au mieux les produits frais.

- être créatif! Ce que l’on mettrait a la poubelle ou au compost pourrait peut-etre utilisé pour quelque chose d’autre!

Voici mon exemple aujourd’hui, pour utiliser quelque chose qui serait prédestiné a la poubelle ou au mieux au compost. L’autre jour je me suis fait un super jus de carotte avec notre “machine a jus”. Un bon jus frais, mmmmh, trop bon! Mais ( y a-t-il toujours un mais??), le processus se termine avec un verre d’un jus magnifiquement orange, et de l’autre coté, approximativement la meme quantité de “fibres” dont on ne sait pas quoi faire et qu’on met donc a la poubelle. Mais je ne pouvais pas me résigner a mettre ca a la poubelle, je l’ai donc gardé dans une boite au frigo jusqu’a trouver une bonne idée en cherchant sur internet. Et nous voici donc a la recette du jour : crackers (ou biscuits salés) a la carotte! Et c’est juste trop bon, super craquant, et a recette est modulable selon les gouts et contenu de vos placards.

Une bonne petite collation.

Si vous ne disposez pas d’une machine a jus, je suis sure que vous pouvez tenter l’experience en tapant finement des carottes et en les pressant dans un linge (type étamine, coton a fromage ou un torchon propre assez fin) pour en extraire le jus.




Ingredients
Carrot fibre (about 2 carrots pressed in a juicer)
2 tbsp flaxseed
2 tbsp sunflower seeds
2 tbsp chia seeds
1 tbsp pumpkin seeds
1 tbsp sesame seeds
2 tbsp wholemeal flour
3 tbsp olive oil
1 tsp paprika
1/2 tsp cumin
salt and pepper


Preheat the oven to 180'C.
Mix all the ingredients in a food processor and give it a few seconds to get a rough dough. Don't overdo the mix, it's good to still have quite a lot of whole seeds in there as well for more crunch.
Roll the dough on baking paper, about 3 mm thick, then cut your crackers, shape of your choice (squares, triangles, or use cookie cutters if you want something a bit funkier!).
Place on a baking sheet and bake for 15 to 20 min. Leave to cool completely on the tray.
They'll keep incredibly crispy in an airtight container for a week.




Ingrédients
Fibres de carottes (2 carottes pressées dans une machine a jus)
2 c.a.s graines de lin
2 c.a.s graines de tournesol
2 c.a.s graines de chia
1 c.a.s graines de courge
1 c.a.s graines de sésame
2 c.a.s farine complete
3 c.a.s huile d'olive
1 c.a.c paprika
1/2 c.a.c cumin
sel, poivre


Préchauffer le four a 180'C. Mélanger tous les ingredients dans un robot, et mixer pendant quelques secondes. Ne pas mixer la pate trop longtemps, c'est meilleur s'il y a encore des graines entières qui se balade ca et la...
Etaler la pate sur du papier sulfurisé, sur une épaisseur d'environ 3 mm. Découper les biscuits de la forme de votre choix (carrés, triangles, ou avec des emportes pieces si vous voulez quelque chose de plus ludique).
Glisser le papier sulfurisé avec les biscuits sur une plaque, et cuire pendant 15 a 20 minutes. Laisser refroidir complètement sur la plaque.
Les biscuits se garderont très bien pendant une semaine dans une boite hermétique, et garderont tout leur croustillant!

You Might Also Like

0 comments: