Nettle and walnut pesto, and a foraging lesson // Pesto aux orties et aux noix, et une petite leçon de cueillette

15:01 Gaelle So 0 Comments



What? You've never eaten nettles before? You have to give it a try asap!
Stinging nettles are usually bringing us back to our childhood; that horrible sting on your knees or arms when you're running around the fields or forest. My little nephew is only 4 years old, but he already knows what a stinging nettle looks like.
What a lot of people don't know about stinging nettles though, is that they are perfectly edible! And more, they're also delicious!!

Foraging tips
Now, foraging for nettles and preparing them does require a little bit of knowledge, that in the end, is mostly common sense. First of all, pick them at the right time! Nettles are usually around most of the year; though they are at their best (for their culinary use) in Spring, when the leaves are young, fresh and tender. Choose  the youngest plants you find; and only pick the top leaves.
Also, remember to protect yourself! We'll never say it enough, stinging nettles do sting! Though if you know the plant well, you'll know that the sting is only on the top of the leaves, so you could potentially pick them without gloves if you are very carefull and remember to only grab them from the bottom (which my dad does, but I'm not that keen on the bare hands technique yet). So don't foreget to put some gardening gloves on; as well as a long sleeve top.

For those who are new to foraging; remember the Number 1 rule : only pick what you know! To help, do some research online, or use books to help recognising plants and other wild foods. Be 100% sure that you pick the right thing (especially true for mushrooms!), if you want to avoid sickness or just horrible flavour in your dish!

Stinging nettle is an easy one to recognise (if you're still unsure, just stick your hand in there and you'll know!), and you can pretty much find it anywhere. This may sound obvious, but try to avoid polluted areas for your foraging, like the side of a busy road or a field next to a factory. You just want the purest wild foods you can get!

 

How to prepare and cook stinging nettles?
Use scissors to cut the top of the plants, and place them in a basket.
Try to use your foraged wild plants as soon as possible (within a day or two) so it's fresh. Keep your gloves on and pick all the leaves off the stem of the nettles. Clean the nettles in a bath of cold water, (some people add a splash of vinegar to the water; which is supposed to clean and disinfect the leaves better) and leave to soak for a few minutes.Drain well, and the leaves are ready to use. Once cleaned, the leaves should have lost their sting, but if you're still a bit worried; just use kitchen gloves to touch them.

There are many different uses to nettle in cooking : dried, it can be served as a delicious tea; you can also make a delicious soup (my favourite, I'll try to share the recipe soon!); or incorporated to other recipes in place or along with other greens such as spinach.
This is the first time I prepare a pesto with nettle, and I just don't understand why I waited so long! It's really  delicious, and the nettle goes really well wth the walnuts. Use this pesto as your would use your usual basil one, in pasta, in salads, spread on bread...


Quoi? Vous n'avez jamais mangé d'orties? Ajoutez ça à votre liste de choses à faire au plus vite!!
Les orties, ça nous évoque plutôt les souvenirs d'enfance, ces picôtements aux genous ou aux bras lors d'une balade dans les champs ou en forêt. Mon petit neveu n'a que  ans, mais je peux vous sidre qu'il sait déjà les reconnaitre, les orties.
Ce que beaucoup ignorent à propos des orties, c'est qu'elles sont tout à fait comestibles, et délicieuses qui plus est!

Conseils de cueillette
Bon, il faut avouer que la cueillette et la préparation des orties requiert un minimum de savoir, qui en fait, s'avère plutôt être du bon sens. Première règle,ramassez-les à la bonne époque! Les orties sont là presque toutes l'année, mais ne sont que bonnes à consommer au printemps, quand les feuilles sont fraiches, jeunes et tendres.  Choisissez les plants les plus jeunes, et ne ramassez que les feuilles les plus hautes.
Aussi, protégez-vous! On ne le dira jamais assz, les orties, ça pique! Bien que, si on s'y connait un peu, il n'y a en réalité que le dessus des feuilles qui pique! Donc si vous vous sentez aventureux et courageux, vous pouvez les cueillir sans gants, en faisant bien attention de les prendre par le bas (mon papa est assez adepte de cette technique, mais j'avoue ne pas être si courageuse). N'oubliez donc pas vos gants de jardin et un haut a  manches longues.

Pour ceux qui se mettent  à la cueillette sauvage, n'oubliez jamais la règle numéro 1 : ne ramassez que ce que vous connaissez! Pour vous aidez à différencier le bon du mauvais, utilisez des livres, ou faites de recherches en ligne. Soyez sûr-e-s à 100% de cueillir la bonne plante (et encore plus vrai pour les champignons!), histoire d'éviter tout effet secondaire déplaisant, maladie, et bien sûr un goût dégoutant!

Les orties sont faciles à reconnaitre (au pire, mettez-y une main et vous le saurez), et elle est facile à trouver un peu partout. Cette recommandation peu paraitre évidente, mais essayez d'éviter les zones polluées pour cueillir vos plantes sauvages, comme les bords de routes  ou près d'une usine. Quand on mange sauvage, on veut du naturel!

Comment réparer et cuisiner les orties?
Utilisez des ciseaux pour couper le haut de la plante, et mettez les orties dans un panier.
Utilisez vos plantes sauvages aussi rapidement que possible (dans les 2 jours suivant la cueillette) pou un  maximum de fraicheur.
Gardez vos gants, et enlevez les feuilles des tiges. Lavez-les dans un grand bain d'eau froide  (certaines personnes y ajoutent une  touche de vinaigre pour se débarasser de toutes les impuretés) et laissez tremper quelques minutes. Bien égoutter, et vos orties sont prêtes à être utilisées. Une fois lavées, les orties ne devraient plus piquer, mais si vous êtes toujours un peu méfiant mettez des gants pour les manipuler.

Il existe de nombreuses façons d'utiliser les orties en cuisine  / séchée, elle est délicieuse en infusion, vous pouvez aussi en faire une soupe succulente (ma préférée, j'essaierai de partager ma recette sur le blog tout bientôt!), ou vous pouvez l'incorporer dans d'autres recettes à la place de légumes verts comme les épinards.
C'est la première fois que je fais du pesto avec les orties, et je me demande pourquoi j'ai attendu si longtemps!  C'est délicieux et le gout des orties se marie très bien avec les noix. Utilisez ce pesto comme un pesto traditionnel au basilic, mettez le dans les pâtes, salades, étalé sur du pain...


Ingredients
2 big handfuls of cleaned and drained nettle leaves
100 ml olive oil
2 tbsp walnuts
2 garlic cloves (use fresh garlic when it's in season!)
salt, pepper to taste

Place all the ingredients of a powerful blender or food processor ( you can also, use a stick blender, but you will have to roughly chop the nettle leaves before hand to help the process).
Blend until smooth; stopping the blender or processor every now and then to give it a stir. Add more olive oil if needed, adjust the seasoning, and transfer the pesto in a clean jar. Cover with a little bit of olive oil, and keep in the fridge. Use within two weeks.


Ingrédients
2 grosse poignées de feuilles d'ortie lavées et essorées
100 ml d'huile d'olive
2 c.a.s de noix
2 gousses d'ail (utiliser de l'ail frais quand c'est la saison!)
sel, poivre au gout

Mettre tous les ingrédients dans le bol d'un robot de cuisine ou d'un blender (voius pouvez aussi les mettre dans un saladier et utiliser un mixeur plongeant, mais je vous conseille de bien hacher les feuilles avant pour que ca soit plus facile).
Mixer jusqu'à obtenir un pesto homogène, en arrêtant le robot de temps en temps et en mélangeant. Ajouter plus d'huile d'olive si nécessaire, et rectifier l'assaisonnement en sel et en poivre. Transférer le pesto dans un bocal propre, couvrir d'un peu d'huile d'olive, et conserver au frais. Le pesto se conservera bien au frais pendant environ 2 semaines.

0 comments:

Israeli couscous and roasted carrots and parsnips salad // Salade de couscous isrealien aux carottes et panais rotis

12:02 Gaelle So 2 Comments



Spring is here!



This is a fresh salad full of middle eastern and mediterranean flavours. From the amazing texture of the israeli couscous, to the sweetness of the pomegranate molasses and sweet drop peppers, and the unique flavours of sumac and za'atar, this salad will bring the sunshine to your table! Perfect for your next picnic or barbecue!
Follow the seasons and use other vegetables to roast : carrots and parsnips are perfect in winter, but feel free to swap them for courgettes and aubergines, peppers and red onions, tomatoes, butternut squash, sweet potato...



You might not be very familiar to some ingredients of this salad though, as some are not available in mainstream supermarkets. No worries! Browse world food stores (middle eastern shops, or indian grocery stores should have these ingredients on their shelves), or organic food stores, or if you're really far from all that, just check online!

Sumac : it's the ground powder from the berries of the colourful sumac tree, that grows all around the Mediterranean. The dark burgundy red powder as a very distinct sour and tangy, slightly sweet flavour. It's commonly used in Turkey, Greece and Lebanon, in many traditional recipes.

Za'atar : it's a spice blend used all around the Middle eastern and North African countries. It's composition varies between the countries and regions (probably even from a village to another, or from a family to another), but consists mainly in a mix between wild oregano, thyme and marjoram. Some will add sesame seeds and salt, while some will add sumac like in Lebanon. It has a very unique aromatic flavour, and can be used in many different ways : sprinkled on flatbread, in meat or fish marinades, in dips and sauces...
If you can't find it in any shops, make your own!

Pomegranate molasses : it's a very simple ingredient that you can even make at home. It's basically pomegranate juice that has been reduced until being very concentrated and syrupy. It's sweet but sharp, dark in colour. I use it in many different ways, from sweetener in some desserts, to salad dressings, marinade, or to roast vegetables like in this salad. It's a very versatile ingredient, used widely across the Middle East.

Israeli couscous : Also called pearl couscous, giant couscous or Ptitim in Israel, these little toasted balls are made from wheat flour, just like pasta or the more traditional fine couscous. Because of its size and shape, israeli couscous has a very particular texture, a bit chewy and bite-y. The easiest way to cook it, is just like pasta : cook for 8 to 10 minutes in boiling salted water. You can also cook it with the absorption method, just like a pilaf or risotto. Israeli couscous is great used in salads, or in soups, or as a side with a stew.




Le printemps est la!

Cette salade est un concentré de saveurs du Moyen-Orient. De la texture étonnante du couscous israélien, a la douceur sucrée de la mélasse de grenade et des petits poivrons, mélés aux saveurs uniques du sumac et du za'atar, cette salade apportera une bonne dose de soleil a votre assiette! Une recette parfaite pour un pique-nique ou un barbecue!
Suivez les saisons et variez les légumes de la recette : les carottes et panais sont parfaits en hiver, mais libre a vous d'utiliser des courgettes, aubergines, poivrons, oignons rouges, tomates, courge butternut, patate douce...



Vous n'etes peut-etre pas familiers avec certains ingrédients de cette recette, puisqu'ils ne sont pas faciles a trouver dans les supermarchés habituels. Pas de panique, je vous explique tout! 
Aventurez-vous dans les magasins de "nourriture du monde" (magasins indiens, ou orientaux auront probablement ces ingrédients sur leurs étales), ou les magasins bio et naturels, ou si vous etes vraiment dans un petit trou perdu, jetez un coup d'oeil sur internet!



Sumac : c'est tout simplement une poudre obtenue a partir des baies séchées de l'arbre tres coloré appelé lui aussi Sumac, et qui pousse un peu partout dans le bassin méditérrannéen. Cette poudre d'un rouge bordeaux assez foncé se distingue par un gout unique, a la fois aigre et sucré. Cette épice est communément utilisée en Turquie, en Grece et au Liban, dans de nombreuses recettes traditionnelles.

Za'atar : c'est un mélange d'herbes qui nous vient du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord.
Sa composition varie d'un pays u d'une région a l'autre (et probablement d'un village a l'autre et d'un famille a l'autre), mais consiste principalement en un mélange d'origan, thym et marjolaine sauvages. Certains y ajoutent des graines de sésame et du sel, et d'autres l'agrémentent de sumac, comme au Liban. C'est un assaisonnement tres aromatique et peut etre utilisé dans de nombreuses recettes : saupoudré sur des galettes de pain maison, pour faire mariner une viande ou du poisson, dans des dips et sauces... 
Si vous n'en trouvez pas en magasin, vous pouvez aussi le faire vous-meme

Mélasse de grenade : c'est un ingrédient tres simple qu'il est meme facile a faire soi-meme! Il s'agit tout simplement du jus de grenade cuit et réduit jusqu'a avoir une consistance de sirop concentré. Cette mélasse est sucrée et un peu acide, et a une couleur tres foncée. Je l'utilise de plein de manieres différentes, que ce soit pour sucrer des desserts, dans l'assaisonnement de salades, dans des marinades, ou comme dans cette recette, pour faire griller des légumes. C'est un ingrédient versatile, encore une fois tres utilisé au Moyen Orient.

Couscous israélien : aussi appelé couscous perle, couscous géant ou Ptitim en Israel, ces petites boules de céréales toastées sont faites a partir de blé, comme les pates ou la semoule de couscous. Par sa taille et sa forme, le couscous israélien a une texture assez particuliere, un peu molle et croquante a la fois. Niveau cuisson, c'est super simple, ca se cuit comme des pates : entre 8 et 10 minutes dans une grande casserole d'eau bouillante. Il est aussi possible de cuire ce couscous a la technique d'absorption comme pour un pilaf ou un risotto. Le couscous israélien est délicieux en salade, dans des soupes, ou en accompagnement d'un plat en sauce par exemple.



Ingredients
2 carrots
2 parsnips
1 tsp sumac
1 tsp za'atar
1/2 tsp cumin seeds
1 tbsp pomegranate molasses
3 tbsp olive oil
salt and pepper
a handful of fresh basil, roughy chopped
1 cup of israeli couscous
juice of 1/2 lemon
2 tbsp sweet drop peppers (or jarred grilled peppers)
1 tbsp pumpkin seeds


Preheat the oven to 180'C. Line a baking try with baking paper or a silicone mat.
Chop the carrots and parsnips in 1cm chunks. Don't bother peeling them if they're organic, just wash them well.
Put them in a bowl, add the sumac, zaatar, cumin seeds, pomegranate molasses, a bit of salt and pepper, and 1 tbsp of olive oil. Mix with your hands so the vegetables are covered in marinade. Spread on the baking sheet and bake for 25 to 30 minutes, until they're cooked but not too soft.
While the carrots and parsnips are cooking, cook the israeli couscous. Boil water in a pot, add some salt, then pour in the couscous and let it cook, stirring every now and then, for about 10 minutes. Drain, and let it cool.
In a salad bowl, mix the cooked couscous, roasted vegetables, add the remaining olive oil, lemon juice, basil, sweet drop peppers and pumpkin seeds. Adjust the seasoning if needed with salt and pepper, and serve.


Ingrédients

2 carottes
2 panais
1 c.a.c sumac
1c.a.c za'atar
1/2 c.a.c cumin
1 c.a.s de mélasse de grenade
3 c.a.s huile d'olive
sel, poivre
une poignée de basilic frais, ciselé
1 tasse de couscous géant / couscous israélien
jus d'un demi citron
2 c.a.s de petits poivrons doux (en bocal, si vous n'en trouvez pas, utilisez un bocal de poivrons grillés!)
1 c.a.s de graines de courge


Préchauffer le four a 180'C. Déposer une feuille de papier sulfurisé ou un tapis de cuisson en silicone sur une plaque allant au four.
Couper les panais et carotte en cubes d'environ 1 cm. Pas besoin d'éplucher vos légumes si vous choisissez du bio, il suffit de bien les laver. Les déposer dans un saladier avec le sumac. le zaatar, le cumin, la mélasse de grenade, un peu de sel et poivre et 1 c.a.s d'huile d'olive. Mélanger les épices et les légumes avec vos mains pour bien répartir la marinade. Déposer les légumes sur la plaque et enfourner pendant 25 a 30 minutes, jusqu'a ce que les panais et carottes soient cuits mais encore un peu croquants.
Pendant que les légumes grillent au four, cuire le couscous israélien. Porter un grand volume d'eau a ébullition dans une casserole, y ajouter un peu de sel puis y verser le couscous. Laisser cuire le couscous pendant environ 8 a 10 minutes, jusqu'a ce qu'il soit 'al dente'. Egoutter et laisser refroidir.
Dans un saladier, mélanger le couscous cuit et refroidi, les légumes grillés, le reste d'huile d'olive, le jus de citron le basilic, les poivrons et les graines de courge. Réctifier l'assaisonnement avec un peu de sel et poivre si nécessaire, bien mélanger et servir.




2 comments:

Puy lentil and pumpkin seeds hummus // Houmous aux lentilles du Puy et aux graines de courge (Battle food)

09:00 Gaelle So 27 Comments



It's been a little while I haven't taken part in a food challenge. I really enjoyed creating new recipes around a theme chosen by other food bloggers here, there and also over here.
This time, it's Gabrielle, from the beautiful blog Petite Cuillère et Charentaises, chosen by Lova from Graine de faim kely, who spoiled us with a lovely theme : 
Let's twist the tradition!
Once more, these few words made my brain overflow with recipes and ideas. But hey, got to make a choice, it's just impossible to make it all (though I'll keep this list of ideas around and will try to cook these up soon!).
Beeing quite busy at the moment, between work and the organisation of my next big travel (will tell you more soon!), I chose a simple recipe that I make quite often : hummus. Yup, hummus, but not the "real" hummus. Heya! Gabrielle asked us to be creative and twist the tradition, so I'm just following the rules! I've decided to use, instead of the usual chickpeas, another legume : the green french lentil from Le Puy. The traditional hummus recipes also requires some sesame paste, tahini, used a lot in the Middle East. Though we've got to twist the tradition, so no sesame in this recipe, but pumpkin seeds! They give a lovely nutty flavour and a little extra crunch to this hummus.



The Puy green lentil is a french legume, grown in the central volcanic region Auvergne, and has an appellation d'origine protégée (AOP) and an appellation d'origine controlée (AOC), meaning that they can only be produced in a particular area in France, following a specific method, guaranteeing the traceability and quality of the food.
It's a simple ingredient, very nutricious and delicious, that I think is unfortunately underused. Lentils, like the green Puy kind, are full of protein and make a great staple food for vegetarians or those trying to reduce their consumption of animal products. Puy lentils are also full of nutrients like iron and magnesium.

My lentil cooking tips : no soaking required! Just cook the lentils starting with cold water (bring the water and lentils to boil together). NEVER, ever, salt the water when you cook lentils, as this wood make them tougher.  I advise you though to add a pinch of baking soda to the water, as this will make them more tender and easier to digest. This baking soda tip' works just as well with other legumes (beans, chickpeas, other kinds of lentils..)

This is a very simple recipe : 20 minutes cooking time for the lentils, then bzzz bzzz a little blitz with a blender with the rest of the ingredients and there you are : a delicious creamy dip, to enjoy with some seasonal fresh vegetables (hello, first spring radishes!), or some toasted walnut bread, or with some homemade falafels, or even in a veggie burger.



Ca faisait quelques temps que je n'avais pas participé a un défi culinaire. J'ai pris beaucoup de plaisir a créer des recettes originales autour de themes choisis par d'autres blogueuses ici, la, ou encore par ici.
Cette fois-ci c'est Gabrielle, de Petite Cuillère et Charentaises, choisie par Lova du blog Graine de faim kely, qui nous a gaté avec un joli theme  pour la Battle food : 
On détourne la tradition!
Encore une fois, ces quelques mots ont mis mon cerveau en ébullition, et j'avais déja une longue liste d'idées de recettes autour de ce theme. Mais bon, il faut bien faire un choix, on ne peut pas tout faire (cela dit, je garde ces idées sous le coude, et essaierai de les réaliser des que possible!).
N'ayant malheureusement pas beaucoup de temps libre ces temps-ci, entre boulot et préparation d'un grand voyage (ca approche! Je vous en dirai plus tout bientot, promis!), j'ai choisi une recette toute simple et assez rapide, que je fais assez régulierement : le houmous. Oui, du houmous, mais pas le "vrai" houmous. Eh oui, Gabrielle nous demande de détourner la tradition, alors moi, je suis les directives! J'ai décidé d'utiliser, au lieu des pois chiches habituels, une autre légumineuse, bien francaise pour le coup : les lentilles vertes du Puy. La recette traditionnelle du houmous comporte aussi un peu de délicieuse pate de sésame, tahin, tres utilisé au Moyen-Orient. Mais bon, vu qu'il fallait détourner la tradition, pas de tahin ici, mais des graines de courges! Elles donnent un gout original et doux a ce houmous, et un peu de croquant. 



La lentille verte du Puy est un produit bien francais, cultivé en Auvergne et bénificie d'une appellation d'origine protégée (AOP) et d'une appellation d;origine controlée (AOC). Un ingrédient simple, nutritif et délicieux, mais malheureusement trop souvent délaissé. Les lentilles, comme celles du Puy, sont tres riches en protéines et sont donc idéales pour les végétariens, ou ceux qui essaient de réduire leur consommation de produits animaliers. Les lentilles sont aussi tres riches en minéraux et oligo-éléments, comme le magnésium, le fer et le phosphore.
Mes Astuces cuisson : pas de trempage nécessaire! Cuire les lentilles en commencant a froid (on porte les lentilles et l'eau a ébullition, ensemble). On ne sale JAMAIS l'eau de cuisson des lentilles, cela les durcirait. Je vous conseille par contre d'ajouter une petite pincée de bicarbonate a l'eau de cuisson, qui va au contraire attendrir la peau des lentilles, et les rendra aussi plus digestes. Cette petite astuce du bicarbonate pour la cuisson ou le trempage est valable pour la plupart des légumineuses (pois chiches, haricots, autres types de de lentilles...).

C'est une recette tres simple a réaliser : 20 minutes de cuisson pour les lentilles, puis bzzzz bzzz un petit coup de mixeur avec le reste des ingrédients et tadaa, une délicieuse tartinade, a déguster en trempette avec des petits légumes de saison (bonjour les premiers radis!), du bon pain aux noix grillé, ou encore avec des falafels maison, on dans un burger végétal!



Ingredients
150g green Puy lentils
2 bay leave
1/2 tsp of baking soda
juice of 1/2 lemon
2 tbsp pumpkin seeds
2 tbsp olive oil (or use pumpkin seed oil if you have some, it's delicious!)
1/2 tsp cumin seeds
1 pinch piment d'Espelette (chili from the Basque Country in France)
salt, pepper

Put the lentils in a pot, along with the ba leaves and the baking soda. Cover generously with cold water, cover with a lid, and bring to the boil. Once it's boiling, turn the heat down to the minimum, and let the lentils cook, covered, for about 20 minutes, until tender. Drain the lentils in a fine sieve, and rince under cold water to stop the cooking process and cool the lentils down quickly. Discard the bay leaves. Let them drain while you prepare the rest of the ingredients.
Toast the cumin seeds in a hot dry pan over high heat for 1 or 2 minutes to develop the flavour of the spice.
Put the lentils in a large bowl with the lemon juice, toasted cumin seeds, pumpkin seeds, olive oil, piment d'Espelette (or other chili flakes), season with salt and pepper. Blend all the ingredients with a stick blender until getting a smooth hummus.
The lentil hummus will keep well in the fridge for a few days in an airtight jar or container.



Ingrédients
150g de lentilles vertes du Puy
2 feuilles de laurier
1/2 c.a.c de bicarbonate de soude
le jus d'un demi citron
2 c.a.s de graines de courge
2 c.a.s d'huile d'olive (ou utilisez de l'huile de pépins de courge si vous en avez, c'est un délice!)
1/2 c.a.c graines de cumin.
1 pincée de piment d'Espelette
sel, poivre

Déposer les lentilles dans une casserole, avec les feuilles de laurier et le bicarbonate. Couvrir généreuseusement d'eau froide, couvrir avec un couvercle, et porter a ébullition. Une fois que l'eau bout, baisser le feu au minimum, et laisser les lentilles cuire a couvert pendant environ 20 minutes, jusqu'a ce qu'elles soient bien tendres. Egoutter les lentilles dans une passoire fine, et les rincer a l'eau froide pour arreter la cuisson et les refroidir rapidement. Jeter les feuilles de laurier. Les laisser égouter quelques minutes.
Faire torréfier les graines de cumin dans une poele chaude pendant 1 a 2 minutes a feu vif pur développer les aromes.
Déposer les lentilles dans un grand bol avec le jus de citron, les graines de cumin, les graines de courge, l'huile d'olive, le piment d'Espelette et assaisonner avec du sel et du poivre. Mixer le tout a l'aide d'un mixeur plongeant, jusqu'a obtenir un houmous crémeux.
Le houmous se conserve tres bien au réfrigérateur pendant quelques jours dans un bocal ou boite hermétique.







Liste des Participants

Petite Cuillère et Charentaises - Bistro de Jenna - Le blog de Cata - Pourquoi je grossis - Vite fait... bien cuisiné - Cuisine 2 sœurs - Par faim d'arômes - Keskonmangemaman - Graine de faim kely - Cooking & Co - Ramène la popotte - La cuisine de Blanche - Nathy's Folies - By Acb 4 you - Cook A Life by Maeva - Boeuf Karotte - Au fil du thym - Visites gourmandes - My Nomad Cuisine - Les recettes de Mélanie - Marmotte cuisine - Click, Cook and Taste! - Double Portion - La médecine passe par la cuisine - Maman pâtisse - Des recettes à Gogo - Tout simplement Fait maison - Fleurs de Thé - The Garden of Delights - Karibo Sakafo - Tiny Paper Blog - Grain de sel et gourmandise - Craquounette avenue - Quelques grammes de gourmandise - Les délices de Loulou - Oh la gourmande - Encore un gâteau - Le Repaire des Ventres Faims - Chachou à la crème - Chaud patate - La table de Clara - Les petits plats de Béa - Ma cuisine à moi - Mes instants de gourmandise - Les placards de Lise - The crazy oven - La tendresse en cuisine - Mel en cuisine - La polygraphe - Mes inspirations culinairesMon carnet café - Framboises et bergamote - Fil et Croq - Une maman puissance 4

27 comments:

Jamie Oliver's easy flatbreads, with a wild garlic twist // Les pains galettes faciles de Jamie Oliver, avec une touche d'ail des ours

13:17 Gaelle So 2 Comments


I've already shared a naan recipe here, a little while ago. But sometimes, you need a super quick and easy bread recipe. Britain's (and maybe the world's?) favourite chef, Jamie Oliver, has the solution. 

His easy flatbread recipe is between a naan and a pita, and is perfect to serve with a delicious homemade curry, or with falafel, 
hummus and salad, grilled haloumi, or just anything worth eating with flatbread.



It's super easy and quick to make : 3 basic ingredients (a few more if you want to add some flavour to your flatbreads), very quick kneading, roll and grill.


J'avais déja partagé une recette de pain naan ici il y a quelques temps. Mais parfois, on a besoin d'une recette de pain rapide et facile. Le chef préféré des britanniques (et peut-etre du monde entier?), Jamie Oliver a la solution. 



Sa recette de pains plats, ou pains galettes est un croisement entre les naan et les pita, et est un accompagnement parfait pour un délicieux curry, ou des falafels, houmous, salade, ou du haloumi grillé, ou autre délices a dévorer avec un pain plat.


C'est super facile et rapide a réaliser : 3 Ingrédients de base (et un peu plus si vous voulez donner un peu de gout a vos pains), un pétrissage rapide, on roule et on grille. 



Recipe inspired by Jamie Oliver
Ingredients
Makes 6 large or 12 small flatbreads


350 g self raising flour
1 tsp baking powder
350 natural yogurt ( I used greek style yogurt)
1 pinch of salt
1 tbsp of dried wild garlic (when wild garlic is in season, use fresh!)

1 tbsp ghee (clarified butter)
2 cloves garlic, grated


In a large bowl, mix the self raising flour, baking powder, salt and wild garlic. Add the yogurt and stir to form a ball of dough. Transfer the dough on a floured surface and knead for 1 or 2 minutes, until the dough is smooth. Leave to rest for 10 minutes.
Sprinkle some flour on the work surface. Divide the dough in 6 equal portions (or 12 if you prefer small flatbreads). Using your hands, flatten each ball of dough, then roll with a rolling pin, into circles about 2 or 3mm thick. Cut a few lines in the centre of each flatbread with a knife (don't go all the way through, just score the dough thinly).
Preheat a cast iron griddle pan (or a heavy bottom pan) on a high heat for a few minutes minutes until it starts smoking.
Meanwhile, melt the ghee and add the grated garlic.
Cook the flatbreads, one a at a time, about 2 minutes on each side, until cooked through, slightly puffed and browned.
Using a pastry brush, brush some garlic butter on the flatbreads when you take them off the pan.



Recette inspiree par Jamie Oliver
Ingrédients
Pour 6 grandes galettes ou 12 petites

350 g de farine avec levure incorporée (ce type de farine n'étant pas tres commun en France, vous pouvez utiliser une farine blanche normale, et ajouter 1 c.a.c supplémentaire de levure chimique)
1 c.a.c de levure chimique
350 g de yaourt nature (j'utilise du yaourt a la grecque)
1 pincée de sel
1 c.a.s d'ail des ours séché (utiliser de l'ail des ours frais lorsque c'est la saison!)

1 c.a.s de ghee (beurre clarifié)
2 gousses d'ail, rapées


Dans un saladier, mélanger la farine, la levure, le sel et l'ail des ours. Ajouter le yaourt et mélanger jusqu'a former une boule de pate. Déposer la pate sur un plan de travail fariné et pétrir pendant 1 a 2 minutes jusqu'a obtenir une pate uniforme et lisse. Laisser reposer pendant 10 minutes.
Saupoudrer le plan de travail d'un peu de farine. Diviser la pate en 6 parts égales (ou 12 si vous préférez réaliser des petits pains plats). Applatir chaque boule de pate avec vos mains, puis les étaler au rouleau a patisserie pour obtenir des cercles d'environ 2 a 3 mm d'épaisseur. A l'aide d'un couteau, tailler quelques lignes au centre de chaque cercle de pate (ne pas trop appuyer avec le couteau, les lignes doivent etre toutes fines en surface).
Faire chauffer une poele en fonte (ou autre poele avec un fond épais) sur feu vif pendant quelques minutes jusqu'a ce qu;elle soit bien chaude et commence a faire un peu de fumée.
Pendant ce temps, faire fondre le beurre clarifié et y ajouter l'ail.
Faire cuire les galettes une par une, environ 2 minutes de chaque coté, jusqu'a ce qu'elles soient bien cuites, légérement gonflées et dorées.
A l'aide d'un pinceau, appliquer un peu de beurre a l'ail sur chaque galette une fois cuite.





2 comments: