A traveller's tips for cooking on a roadtrip or camping trip // Conseils de voyageuse pour cuisiner en road trip ou en camping



Thinking of camping food as mostly cans of ravioli heated up on a camping stove? Well, think again. Camping cooking can be just as good as cooking at home, when you have the right equipment, ingredients and recipes on hand. 
I won’t lie, we do eat some foods more often than we would usually, as they’re handy, easy and cheap  (hey there pasta!). But then I personally get tired of eating always the same things, so I forced myself to be creative and take the time to ask myself “right, what else can we make here?”. 
So wether you’re on a road trip, living in a van full time, or just going on a camping holiday or week-end, here are my tips and ideas, to make your camping-cooking easier, tastier, and healthier.



Planning. 
I’m not a big fan of planning in my kitchen, as I tend to be more an intuitive cook, and usually just open up fridge and cupboard to find an idea for lunch or dinner. I’ve never planned a whole week’s menu (apart from when I was cooking in a professional setting, where planning is necessary). 
But when it comes to cooking on a road trip or camping trip, it’s definitely helpful to do a bit of planning, so you only carry what you will actually need and eat. Try to plan a few days menus and make a shopping list according to that. Unless you have sufficient storage space, don’t bring too much food. Only bring or buy what you're sure you’ll eat, to avoid any waste of food, especially when it comes to fresh produce, that won’t keep for very long. 

Know your basics. 
Unfortunately, you won’t always have access to internet or cooking books to check out that recipe for tonight’s dinner, so it’s good to know a few basics by heart, or be comfortable with a bit of intuitive cooking. Omelette, pancakes, pasta sauce, hummus, flatbread, couscous, stir fry… Learn how to make basic dishes from scratch can be very helpful when you’re camping.

Pulses and grains are your best friends. 
Stock up on different kind of grains and rice, bulgur, couscous, pasta, but also cans of chickpeas and beans. They're very easy to cook and can be used in many different ways : hummus, falafels, fajitas, nachos, chili, … They’re also very filling and nourishing.


Stock up on a few basic spices and seasonings.
Salt and pepper, of course, olive oil, a bottle of lemon juice, paprika, chili flakes, dried herbs, curry powder, vinegar, soy sauce, hot sauce, mustard.. will help you give more flavour to your dishes. Going on a very short camping trip? Just bring a few teaspoons of spices in small containers instead of the whole jar, to save space.

Think simple and quick. 
You don’t want to have a stew cooking for hours on the stove. You need meals that don’t require too much preparation or cooking time -and as little dishes to clean as possible!-

Healthy snacks to go.
Nuts and dried fruits are a great healthy, nourishing, zero waste snack. Buy in bulk and make your own “trail mix”, that you can store in a jar or other container, and take with you on day trips and hikes.

Learn to live without a fridge. 
There are many many things you can eat and cook that don’t require cold storage. Even if you have an eski/icebox, it won’t keep your food cold for very long. If you do buy food that require to be kept in the fridge, like cheese or yogurt, consume as soon as possible.

Have a nourishing breakfast. 
Breakfast is supposed to be the most important meal of the day, and camping or being on the road shouldn't be an excuse for not having a good breakfast. It doesn't take much to make it special and filling. Check below for breakfast ideas. When you travel, your days can be quite busy and tiring, so you need to start the day with food that gives you plenty of energy for hikes and activities.

Learn to cook with the minimum utensils. 
As a cooking lover, I do like having a well equipped kitchen, with everything I need. Though by living in a van (or even in Australia just in a car for a few months with my friend Elissa), I had to learn to cook with the minimum : no fancy utensils and electrical gadgets, just the essential. For 2 people, we have : 2 large plates, 3 bowls, 3 pots of different sizes, 1 strainer, 2 sets of cutlery, 1 chopping knife, a set of utensils like wooden spoon and whisk, 1 salad bowl, a few plastic containers, 1 moka coffee pot, 1 kettle, 1 grater, 1 chopping board, 1 vegetable peeler, 1 can opener. That’s about it. Doesn’t seem like much but we’re able to cook some amazing food. I did buy one “extra” utensil that I consider not essential but that in the end is helping us quite a lot : a manual food processor, perfect to make hummus and other things like that.

Prepare some food in advance. 
Make some homemade bread, muesli bars, energy bars, cookies, wraps, muffins… Store them in airtight containers, they’ll keep well for a few days.

Cook from scratch. 
When wandering around the supermarkets aisles, its easy to reach for ready made foods for your camping trip. Though if you try to make your food from scratch, you’ll save up a lot of money, and it’s also a good way to keep good healthy eating habits, even when on the road or camping. Prepared industrial foods are most of the time packed with food additives, added sugars, GMOs… By making you own food, you keep control on what you eat.

Ideas for breakfast :
Muesli or granola with almond milk (it keeps well out of the fridge)
Porridge
Pancakes (think of using long life milk, milk powder, or almond milk, they’re easy to store if you don’t have a fridge or icebox)

Ideas for snacks : 
Nuts and dried fruits
Fresh seasonal fruits


Make ahead recipes : 
Make your camping or road trip easier by preparing a few things before hitting the road! The recipes are easy to make, and keep well for a few days.
Flatbreads, wraps




Easy recipes to make on the road/camping : 

Hummus. You can easily make hummus without a food processor or blender, as long as you don’t mind it being chunky! You can also invest in a little manual food processor like me, it doesn’t take much space and can be very handy.

 Salads. Mix any of these together, and you’re in for a delicious nutritious meal : lettuce, spinach, cucumber, tomato, zucchini, peppers, spring onions, red onion, carrots, beetroot, radish, shredded cabbage, canned beans or chickpeas or sweetcorn. For the seasoning, a simple vinaigrette made with mustard, olive oil and vinegar or lemon juice will always be perfect. Got some bread going stale? cut it into small cubes and fry them in olive oil with some dried herbs to make croutons.

Pasta and vegetables. Of course, just a simple tomato sauce would do with pasta. Simple and cheap. But it’s not that hard to throw a few chopped veggies in there, to make the meal a bit healthier. Just fry some onions, zucchini, peppers, aubergine, and add them to cooked pasta and sauce.



Couscous and fried Summer vegetables

Chickpea stew

Vegetarian fajitas. Fry up some onion, garlic, peppers with some spices (paprika, coriander, cumin, chili, oregano), add some kidney beans or black beans and tomato paste, and fill some tortilla wraps with delicious vegetarian mexican mix. You can also serve it with nacho chips.

Spanish tortilla. Fry some onions, and potatoes (sweet potato is really nice too) in a pan, and cook until tender, then pour some beaten eggs on top. Cook for a few minutes, then flip the tortilla over to cook it on the other side.

Potato rösti. Grate some potato, season it with salt, pepper. Heat up some oil in a pan, add the grated potato, press it down to form a large pancake, cook for a few minutes before flipping over to cook on the other side until golden and cooked through.

Couscous salad. Cook some couscous (add 1 part boiling water to 1 part couscous in a bowl, cover and let it sit for 5 minutes). Let it cool, then add some chopped vegetables to it (tomatoes, cucumber, peppers, spring onion), and season with olive oil, lemon juice, salt and pepper.

Noodle vegetables stir fry. Cook the noodles of your choice and mix them with some vegetables fried with ginger, garlic and soy sauce.

Veggie burgers. Grab a can of kidney beans, drain and mash them with a fork. Season with paprika, chili, salt, pepper, and form patties. Fry in a bit of olive oil in a pan, and serve with bread and salad.

Chickpea wraps. Mix 1 part of chickpea flour with 1 part of water, add a bit of oil then season with a bit of salt. Cook this thin batter like pancakes or crepes, in an hot oiled pan.

Spanish style rice. Fry some chopped up onion and garlic (add some cubed peppers if you have some) in some olive oil, add the rice, fry for another couple of minutes, then pour some tomato passata or chopped tomatoes in the pot, along with some water. Season with salt, pepper, paprika, dried herbs. Cover and simmer for 15 minutes, or until the rice is cooked. Add a can of corn or peas to the mix to bulk it up.

Simple vegan chili. Fry some onion and garlic in olive oil. Add some chopped up peppers, a can of kidney beans. Season with salt, pepper, paprika, cumin, coriander, oregano. Add some chopped tomatoes or passata, and let it simmer for 15 minutes, Serve with rice.


Vous pensez que manger quand on est en camping se résume à des raviolis en boîte? Eh bien non. Cuisiner quand on campe peut être tout aussi bon qu’à la maison, avec les bons ustensiles, ingrédients et recettes sous la main.

Je ne vais pas vous mentir, il y a des plats que l’on mange assez régulièrement sur la route, pour des raisons de facilité et de coût, comme les pâtes. Mais j’avoue qu’après un certain temps en mode “camping”, je me lasse un peu de manger trop souvent la même chose, et me force à être créative et me demander “bon, qu’est ce qu’on peut cuisiner d’autre?”
Donc, que vous viviez dans un van à temps plein, ou que vous partiez juste en vacances ou week-end camping, voici mes conseils et idées pour faciliter la cuisine-camping, en la rendant un peu plus savoureuse et saine.





Planning. 
Je ne suis pas une grande fan du planning extrême en cuisine, et suis plutôt  une cuisinière intuitive, du genre à ouvrir les placards et le frigo pour voir ce qu’il y a et trouver une idée pour le déjeuner ou dîner. Je n’ai jamais planifier de menus pour la semaine (à part quand je cuisinais en mode “pro”, où un peu de planning de menus était essentiel). Mais quand on se retrouve à cuisiner en camping ou en road trip, c’est vraiment utile de s’organiser un peu des de planifier ce qu’on va cuisiner, histoire de ne transporter que ce qu’on va vraiment utiliser et manger. Essayez de planifier les menus pour quelques jours, et de faire une liste de courses en conséquence. À moins que vous n’ayez beaucoup d’espace de rangement, n’emportez pas trop de nourriture. N’apportez ou n’achetez que ce que vous êtes sûr-e-s sera consommé, pour éviter tout gaspillage de nourriture, particulièrement pour les fruits et légumes qui ne se conservent pas très longtemps.

Connaissez vos recettes basiques. 
Malheureusement, vous n’aurez pas toujours accès à Internet ou à des livres de recettes pour vérifier la recette que vous allez cuisiner pour le dîner. C’est donc bien pratique de connaître quelques recettes de base par coeur, ou être capable de cuisiner plusieurs choses de manière intuitive. Omelettes, crêpes et pancakes, sauce pour pâtes, houmous, pains plats, couscous, poêlée de légumes… Apprenez à réaliser des recettes simples à la maison, ça sera très utile en camping.

Les légumineuses et céréales sont vos meilleures amies. 
Faites le plein de riz, bulgur, couscous, pâtes, mais aussi de boîtes de pois chiches, haricots… Ils sont faciles à cuisiner, de nombreuses façons différentes : houmous, falafels, fajitas, nachos, chili.. Ils sont aussi très nourrissants.


Faites le plein d’épices et condiments. 
Sel et poivre, bien sûr, de l’huile d’olive, une bouteille de jus de citron, paprika, flocons de piment, herbes séchées, curry, vinaigre, sauce soja, sauce pimentée, moutarde… Ces quelques ingrédients donneront de la saveur à vos plats. Vous ne partez que pour quelques jours? Pas la peine de vous encombrer avec de grands pots d'épices ou condiments : transvasez quelques cuillères de vos épices préférées dans de petits contenants.

Pensez simple et rapide. 
En camping ou en road trip, vous ne voudrez probablement pas laisser mijoter un ragoût pendant des heures sur le feu. Cuisinez des plats qui ne demandent pas trop de préparation ou de temps de cuisson -et pas trop de vaisselle!-

Noix et fruits secs sont parfaits pour des en-cas nourrissants et zéro déchet. 
Achetez-les en vrac et faites vos propres mélanges, et conservez-les dans des bocaux en verre, facile à emporter pour une balade ou randonnée.

Apprenez à vivre sans réfrigérateur. 
Il y a tellement de plats que l’on peut cuisiner sans ingrédients nécessitant d’être conservés au frais. Même si vous avez une glacière, vos aliments ne se garderont pas très longtemps au frais. Si vous achetez des aliments qui ont besoin d’être conservés au frais, comme du fromage ou du yaourt, veillez à les consommer au plus vite.

Le petit déjeuner, c’est important. 
Ne négligez pas le fameux "repas le plus important de la journée", surtout en voyage ou camping, quand les journées peuvent être bien remplies et fatigantes. Prenez le temps de manger un bon ptit déj' qui vous donnera plein d'énergie pour vos randos et activités.

Apprenez à cuisiner avec un minimum d’ustensiles.
 Étant une grande passionnée de cuisine, j’apprécie bien sûr d’avoir une cuisine super équipée, avec tout ce qu’il faut. Mais en vivant sur la route, dans un van (ou même dans une petite voiture pendant quelques mois avec mon amie Elissa quand j’étais en Australie), j’ai du apprendre à cuisiner avec le minimum : pas d’ustensiles ou gadgets super techniques, juste l’essentiel. Pour deux personnes, voilà ce qu’on a : 2 grandes assiettes, 3 bold, 3 casseroles de tailles différentes, une passoire, des  2 sets de couverts, 1 couteau de cuisine, une cuillère en bois, un fouet, une saladier, quelques boites hermétiques, 1 cafetière italienne Moka, une bouilloire, une râpe, une planche à découper en bois, 1 éplucheur à légumes, 1 ouvre-boîtes. Et puis c’est tout. Ça ne semble pas être grand chose, pourtant on se débrouille très bien avec ça pour cuisiner de bons petits plats. J’ai investi dans un ustensile supplémentaire, qui n’est vraiment pas essentiel, mais dont l’achat a bien été amorti pour nous : une petit hachoir manuel, parfait pour réduire les aliments en purée, comme pour faire du houmous.

Préparez certaines choses avant le départ. 
Faites du pain, des barres de céréales, des barres énergétiques, des biscuits et cookies, des wraps, des muffins… Ces aliments se conservent bien dans des boites hermétiques pour quelques jours.

Cuisinez “maison” au maximum. 
Quand on se balade dans les rayons de supermarchés, il est bien facile d’être tenté par les plats préparés pour un séjour de camping ou un road trip. Pourtant, si vous cuisinez maison, vous économiserez pas mal d’argent, et c’est aussi un bon moyen pour garder une alimentation saine et équilibrée, même en voyage. Les aliments industriels sont bien souvent gavés d’additifs, sucres ajoutés, OGM… En cuisinant maison, vous gardez le contrôle sur votre alimentation, même sur la route!


Idées petit-déjeuner :


Muesli ou granola, avec du lait d’amande

Porridge

Pancakes et crêpes (utilisez du lait UHT, lait en poudre ou lait d’amande, qui se conservent bien à température ambiante)


Idées goûter et collation :





Fruits secs et noix

Fruits frais de saison


À préparer avant le départ :


Facilitez-vous la vie et préparez ces snacks et accompagnements avant de partir. Ils sont faciles à réaliser et se conservent très bien pendant quelques jours.







Pains plats, wraps





Recettes faciles à faire sur la route ou en camping :

Houmous. Vous pouvez facilement faire du houmous sans robot de cuisine ou mixeur, tant que ça ne vous dérange pas d’avoir un houmous un peu moins lisse que d’habitude. Vous pouvez aussi investir, comme moi, dans un petit robot de cuisine manuel : ça ne prend pas beaucoup de place et c’est très pratique.

Salades. Mélangez quelques ingrédients de la liste suivante dans un saladier, et vous aurez un délicieux repas sain et nutritif, sans le moindre effort : laitue, épinards, tomates, concombre, courgettes, poivrons, oignons nouveaux, oignons rouges, carottes, betterave, radis, chou finement émincé, haricots/pois chiches/maïs en boite… Pour l’assaisonnement, une simple vinaigrette faite de moutarde, huile d’olive et vinaigre ou jus de citron sera parfaite. Vous avez un peu de pain qui commence à rassir? Coupez le en cubes et faites le revenir rapidement à la poêle avec un peu d’huile d’olive et des herbes séchées pour faire des croûtons.

Pâtes et légumes. Bien sûr, vous pouvez servir les pâtes avec une simple sauce tomate. Simple et pas cher. Mais ça ne prend finalement pas beaucoup plus de temps de rendre ce plat de pâtes un peu plus intéressant et sain, en y ajoutant quelques légumes coupés en dés et simplement revenus à la poêle quelques minutes : oignons, courgette, poivrons, aubergine…



Couscous et légumes d’été grillés. Rien de plus simple que de faire cuire du couscous : couvrir le couscous d’eau bouillante (par exemple 1 tasse de couscous avec une tasse d’eau bouillante), couvrir et laisser gonfler. Pendant ce temps, faire revenir quelques légumes coupés en dés dans de l’huile d’olive : poivrons, aubergines, courgettes, tomates…

Nouilles sautées aux légumes. Faire cuire les nouilles de votre choix, et les mélanger à quelques légumes sautés avec de l’ail, du gingembre et de la sauce soja.

Burgers végé. égoutter une boite de haricots rouges, et les écraser avec une fourchette. Assaisonner de paprika, piment, sel, poivre, ajouter un peu de farine (ou farine de pois chiches) et former des galettes. Faire griller dans un peu d’huile d’olive dans une poêle et servir avec du pain et de la salade.

Ragoût épicé de pois chiches et poivrons et bulgur citronné

Fajitas végétariennes. Faire revenir oignon, ail et poivrons avec quelques épices (paprika, coriandre, cumin, piment, origan), ajouter une boite de haricots rouges ou noirs, un peu de concentré de tomates, et laisser cuire 10 minutes. Déguster avec des tortillas ou des chips “nachos”.

Wrap à la farine de pois chiches. Mélanger 1 tasse de farine de pois chiche avec une tasse d'eau, ajouter un peu d'huile et une pincée de sel. Cuire cette pâte à la poêle, comme des crêpes.

Tortilla espagnole. Faire revenir un oignon émincé, ajouter des cubes ou tranches de pommes de terre (ou de patate douce), assaisonner de sel, poivre et épices ou herbes de votre choix, et faire revenir jusqu’à ce que qu’elles soient tendres et cuites à coeur, puis verser des oeufs battus en omelette par-dessus. Cuire pendant quelques minutes, puis retourner la tortilla à l’aide d’une assiette, et cuire de l’autre côté pendant quelques minutes de plus.

Rösti. Râper quelques pommes de terre, assaisonner de sel et poivre. Faire chauffer de l’huile dans une poêle, y ajouter les pommes de terre râpées, et écraser légèrement pour former un grand “pancake”. Laisser cuire de ce côté sans mélanger jusqu’à ce que la galette soit dorée, puis la retourner à l’aide d’une assiette et cuire de l’autre côté jusqu’à ce que le rösti soit cuit et bien doré.

Salade de couscous. Faire cuire du couscous (1 volume de couscous pour un volume d’eau bouillante. Couvrir et laisser gonfler 5 minutes.) Laisser refroidir et y ajouter des légumes coupés en petits dés (tomates, concombre, poivrons, oignons nouveaux…) et assaisonner d’huile d’olive, jus de citron, sel et poivre.

Riz à l’espagnole. Faire chauffer de l’huile d’olive dans une poêle et faire revenir oignon et ail (finement émincés) et un peu de poivrons coupé en dés si vous en avez. Ajouter du riz, faire revenir quelques minutes de plus, et ajouter du coulis de tomates ou des tomates concassées/pelées, et de l’eau bouillante. Assaisonner de sel, poivre, paprika, herbes séchées. Couvrir et laisser cuire pendant 15 minutes, jusqu’à ce que le riz soit cuit. Ajouter une boîte de maïs ou de petits pois si vous les souhaitez.

Chili végétarien tout simple. Faire revenir de l’oignon et de l’ail émincés dans de l’huile d’olive. Ajouter du poivron coupé en dés, puis une boite de haricots rouges. Assaisonner de sel, poivre, paprika, cumin, coriandre, origan. Ajouter des tomates pelées ou concassées, ou du coulis de tomates, et laisser mijoter pendant 15 minutes. Servir avec du riz.


Ricotta zucchini and rocket stuffed peppers // Poivrons farcis courgette ricotta et roquette


Summer is not finished, and most of us are still able to find an amazing selection of fruits and vegetables in our gardens, farmers markets and shops. This vegetarian recipe is celebrating those Summer flavours, and it would be delicious served with a big salad of garden greens.


Use a small zucchini for this recipe as big ones would bring too much moisture in the stuffing. You can replace the rocket with fresh herbs like oregano or basil.


L'été n'est pas encore fini, et beaucoup d'entre nous ont encore la chance de trouver une grande variété de fruits et légumes dans nos jardins, marchés et magasins. Cette recette végétarienne met à l'honneur les saveurs estivales, et est idéale accompagnée d'une bonne salade verte.
Veillez à utiliser une courgette de petite taille pour cette recette, les grandes courgettes apporteraient trop d'eau à la farce. La roquette peut être remplacée par une poignée d'herbes fraiches, comme de l'origan ou du basilic.



Ingredients
For 4 servings
2 peppers
1 onion
1 zucchini, grated
3 cloves of garlic
2 tbsp olive oil
1/2 tsp chili flakes
1/2 tsp dried herbs
salt, pepper
225g ricotta
1 big handful or rocket

Preheat the oven to 180°C. Cut the peppers in half, lengthwise, remove the core and seeds. Place the peppers halves on a tray, and put them in the oven while it’s preheating and you prepare the stuffing.
Finely chop the onion and garlic. Heat the olive oil in a pan with the chili flakes and herbs for a few seconds, swirling the oil around the pan. Add the onion and garlic, some salt, and cook for 5 minutes, stirring often, until the onion starts to turn golden and soft. Add the grated zucchini, and fry for another 3 to 4 minutes. Add the rocket, and cook for 2 more minutes. Take the vegetables off the heat, stir in the ricotta, season with salt and pepper.
Take the peppers out of the oven, they should have started cooking slowly and be a little softer. Fill them with the zucchini-ricotta mixture, and put them back in the oven for 20 minutes.



Ingrédients
Pour 4 personnes

2 poivrons
1 oignon
1 courgette, râpée
3 gousses d’ail
2 c.à.s d’huile d’olive
1/2 c.à.c de flocons de piment
1/2 c.à.c d’herbes de Provence
Sel, poivre
225 g de ricotta
1 grosse poignée de roquette

Préchauffer le four à 180°C. Couper les poivrons en deux dans la longueur, et enlever le coeur et les pépins. Placer les moitiés de poivron sur une plaque allant au four, et les mettre au four pendant qu’il préchauffe et que vous préparez la farce.
Émincer finement l’oignon et l’ail. Faire chauffer l’huile dans une poêle, avec les herbes et les flocons de piment pendant quelques secondes. Y faire revenir l’oignon et l’ail, avec une pincée de sel, pendant 5 minutes, en remuant souvent, jusqu’à ce qu’ils commencent à dorer et être tendres. Y ajouter la courgette râpée, et faire revenir pendant 3 ou 4 minutes de plus. Y ajouter la roquette, et laisser cuire 2 minutes supplémentaires. Retirer du feu puis incorporer la ricotta.

Sortir les poivrons du four. Ils devraient avoir commencé à cuire. Remplir les poivrons de farce aux courgettes, et les enfourner pour 20 minutes supplémentaires.

Blueberry and maple semolina cake // Cake à la semoule aux bleuets et sirop d’érable



It’s blueberry season here in Canada! And I have to say that Canadians seem to really love this little purple berry, and cook them in many different ways. A lot of recipes, sweet or savoury, celebrate this little fruit, of which the season unfortunately never lasts long enough. So hurry up, let’s eat them all while they’re around on market stalls or in gardens (or in the forest for the ones who have the chance to go foraging for wild blueberries!).

Little botanical note : there are actually different kinds of blueberries, which in French, we call bleuet and myrtille, which are translated in english by blueberry and billberry. They are from the same botanical family, Vaccinium,  but are actually quite different. The Bleuet, or blueberry, is an indigenous berry from North America, with a distinct blue colour, and a white flesh. Myrtilles, or billberries, are originally from Europe and Asia, and have a darker colour, close to black or dark purple and a purple flesh. The bushes that produce these little berries are also different : the blueberry one is taller than the billberry bush, which is very close to the ground. Blueberries can be harvested in the wild, but are mostly cultivated (Canada is a big producer and consumer of the little berry), while billberries are mostly picked in the wild.


Blueberries can be cooked in so many different ways, in tarts or pies, in cakes, muffins, cookies, ice creams or sorbets, but also in savoury recipes like chutneys or onion and blueberry confits, that are delicious served with a nice cheese plater.
Today, I’ve decided to use blueberries in a very simple cake. The batter takes only minutes to put together, and the result is quite surprising and very tasty.
There’s no sugar in this recipe, in which I've decided to highlight another very Canadian ( and especially Québécois) ingredient : maple syrup. Be careful when buying your maple syrup, and make sur you get a 100% pure maple syrup and not one of those fake maple flavoured syrups, which are usually just corn syrup with artificial flavours. Nothing beats a pure maple syrup.
You can, if you wish, replace the almond milk with some coconut milk, which pairs really well with the blueberries.
Replace blueberries by wild ones if you can find any, or by any other seasonal berries, like blackberries or raspberries.



Les bleuets (cousins des myrtilles) sont de saison au Canada! Et il faut dire que les canadiens sont plutôt friands de ces petites baies violettes, et les accommodent à toutes les sauces. De nombreuses recettes, sucrées ou salées, mettent à l’honneur ce petit fruit, dont la saison ne dure malheureusement pas bien longtemps. Alors, vite, on en profite, et on déguste les bleuets ou myrtilles tant qu’ils sont présents sur les étales et dans les jardins (ou même en forêt pour les chanceux qui ont l’occasion de partir à la cueillette des bleuets ou myrtilles sauvages!).

Petite précision botanique : bien qu'issus de la même famille botanique des Vaccinium, le bleuet et la myrtille sont en fait bien différents. Le bleuet est une baie indigène d'Amérique du Nord, à la couleur bleutée, et à la chair claire. Les myrtilles sont elles originaires d'Europe et d'Asie, et ont une couleur plus foncée, noir ou violet foncée et une chair violette. L'arbuste produisant les bleuets est aussi plus haut que l'arbuste à myrtilles, qui lui est au ras du sol. Les bleuets peuvent être cueillis dans la nature, mais sont plus souvent cultivés ( le Canada en est un grand producteur et consommateur!), tandis que la myrtille est, le plus souvent, récoltée à l'état sauvage. 

Les bleuets se cuisinent de tellement de façons différentes, en tartes, en gâteaux, en muffins, en cookies, en glaces et sorbets, mais aussi en version salée, comme dans des chutneys ou confits d’oignons aux bleuets, que l’on déguste avec un bon plateau de fromages.
Aujourd’hui, j’ai décidé d’en faire un cake, tout simplement. La pâte ne prend que quelques minutes à réaliser, et le résultat est plutôt étonnant et vraiment délicieux. 
Pas de sucre dans cette recette, qui met à l’honneur un autre produit bien canadien, et surtout québécois : le sirop d’érable. Veillez à acheter du vrai sirop d’érable pur à 100%, et pas un sirop aromatisé à l’érable, qui en fait ne serait probablement qu’un sirop de maïs aux arômes artificiels. Rien ne vaut un vrai sirop d’érable.
Vous pouvez, si vous le souhaitez, remplacer le lait d’amande par du lait de coco, dont la saveur se marie très bien avec les bleuets.
Remplacez les bleuets par des myrtilles sauvages si vous arrivez à mettre la main dessus, ou même d’autres fruits rouges de saison, comme des mûres ou des framboises.


Recipe inspired by Naturally Ella


Ingredients
1/2 cup  (65g) flour + 1 tsp
1/2 cup (85g) fine semolina
1 tsp baking powder
1/2 tsp baking soda
1/4 tsp salt
1/4 cup (60ml) maple syrup 
1/4 cup (60ml) coconut oil, melted
1/4 cup (60ml) almond milk
2 eggs
1 cup blueberries

Preheat the oven to 180°C. 
Toss the blueberries in 1 tsp of flour, just to coat them. This step will help the blueberries not to sink at the bottom of your cake.
Mix the flour, semolina, baking powder, baking soda and salt in a bowl.
In another bowl, beat the eggs, then add the melted coconut oil, maple syrup and almond milk. Stir well, then add this mix to the dry ingredients. Stir to combine, then fold in the blueberries. Pour the batter in a cake tin, lined with baking paper. Bake for 35 to 40 minutes until golden and cooked through.


Recette inspirée de Naturally Ella

Ingrédients
1/2  tasse  (65 g) de farine  + 1 c.à.s
1/2 tasse (85g) de semoule extra fine
1 c.à.c de levure chimique
1/2 c.à.c de bicarbonate de soude
1/4 c.à.c de sel
1/4 de tasse (60ml) de sirop d’érable 
1/4 de tasse (60ml) d’huile de noix de coco, fondue
1/4 de tasse (60ml) de lait d’amande
2 oeufs
1 tasse de bleuets

Préchauffer le four à 180°C.
Mélanger les bleuets avec une cuillère à soupe de farine, juste pour les couvrir légèrement. Ceci évitera que les bleuets ne coulent au fond du gâteau pendant la cuisson.
Mélanger la farine, a semoule, la levure, le bicarbonate et le sel dans un saladier.

Dans un bol, battre les oeufs, puis y ajouter l’huile de noix de coco, le sirop d’érable et le lait d’amande. Bien mélanger, puis ajouter ce mélange aux ingrédients secs. Mélanger afin d’obtenir une pâte homogène, puis incorporer les bleuets. Verser la pâte dans un moule couvert de papier sulfurisé. Enfourner pendant 35 à 40 minutes, jusqu’à ce que le cake soit bien doré et cuit à coeur.

Spicy chickpea and pepper stew, with lemon bulgur // Ragoût épicé de pois chiches et poivrons, et bulgur citronné




If you're following me on instagram, you've probably seen that I'm currently travelling around Canada, on board of a campervan.When camping or living in a small space, you can’t carry much food with you, and often have to build up a meal with the minimum of ingredients. That’s when your creative mind has to come into action, if you don't want to eat the same things everyday (hello pasta!).



Here’s a perfect example of a very easy, satisfying, tasty, cheap, quick meal to cook, wether you live in a normal house, or go on a camping trip. It takes about 15 to 20 minutes altogether, 2 pots and just basic ingredients. It’s a filling and flavourful vegan meal, that you can easily cook wherever you are. You could even cook it in advance and eat it cold for a picnic with some pita bread.

If you have very limited space (like if you’re camping and have only one gas stove, so you’re able to use only 1 pot at a time), I recommend you switch the bulgur for his cousin the couscous, which doesn’t need any “proper” cooking : put your couscous in a bowl, pour the same volume of boiling water on top, cover, and wait 5 minutes. Easy peasy!



Si vous me suivez un peu sur Instagram, vous aurez découvert que je suis actuellement en balade au Canada, au bord d'un van, en road trip.Quand on est en camping ou qu’on vit dans un espace restreint, on ne peut malheureusement pas avoir des stocks énormes de nourriture, et on doit souvent cuisiner ses repas avec le minimum d’ingrédients. C’est dans ces moments-là que l’esprit créatif du cuissot se met au boulot, si on ne veut pas manger la même chose tous les jours (bonjour, bonjour, mes amies les pâtes!)



Voici un exemple parfait de repas nourrissant, rapide, pas cher et plein de saveur, facile à cuisiner que vous ayez une cuisine normale, ou que vous soyez en vacances en mode camping. Ça ne prend que 15 à 20 Minutes de préparation et cuisson, 2 casseroles, et des ingrédients tous simples. C’est un repas végétalien nourrissant et délicieux, que l’on peut cuisiner où qu’on soit. Vous pouvez aussi le cuisiner en avance et le déguster froid, en pique-nique.
Si vous avez vraiment très peu d’espace (par exemple en camping, avec un seul feu de gaz, donc que vous ne pouvez utiliser qu’une seule casserole à la fois), je vous conseille de remplacer le bulgur par son cousin le couscous, qui ne demande pas de “cuisson” à proprement parler : on met le couscous dans un bol, on recouvre du même volume d’eau bouillante, on couvre et on patiente 5 minutes. C’est prêt!



Ingredients

(2 to 3 servings)


1 red pepper
1 onion
3 cloves garlic
1 tomato
1 can chickpeas, drained
2 tbsp tomato paste
1 tbsp harissa
1 tsp paprika
1/2 tsp mixed herbs
salt, pepper
1 tbsp olive oil
2 tbsp lemon juice
1/2 cup water

1 cup bulgur
2 cups boiling water
Salt
2 tbsp lemon juice
1tbsp olive oil


For the bulgur:
Put the bulgur in a saucepan, pour the boiling water on top, with a bit of salt, cover, and turn the heat to a minimum. Let the bulgur cook for about 10 minutes, until all the water has been absorbed, and the bulgur is cooked (it should still have a little “bite”, like al dente pasta, and not being too mushy). Add the lemon juice and olive oil to season. The bulgur is ready to be served.

For the stew :
Chop the onion and garlic finely. Roughly chop the pepper, and the tomato.
Heat the olive oil in a saucepan, then add the onion and garlic, with a little bit of salt, and fry on medium heat for 3 minutes, then add the peppers and mixed herbs. Fry for another 3 to 4 minutes, mixing from time to time, and add the paprika, harissa, tomato, and tomato paste. Fry for 3 minutes, then add the chickpeas, water and lemon juice. Turn the heat down to minimum and simmer for 10 minutes. Check the seasoning, and add some salt and pepper if needed. Serve on top of bulgur.



Ingrédients
(pour 2 ou 3 personnes)


1 poivron rouge
1 oignon
3 gousses d’ail
1 tomate
1 c.à.s d’huile d’olive
1 boite de pois chiches, égouttés
2 c.à.s de concentré de tomates
1 c.à.s de harissa
1 c.à.c de paprika
1/2 c.à.c d’herbes de Provence
2 c.à.s de jus de citron
1/2 tasse d’eau
sel, poivre

1 tasse de bulgur

2 tasses d'eau bouillante
2 c.à.s de jus de citron
1 c.à.s d'huile d'olive

Pour le bulgur :
Mettre le bulgur dans une casserole, couvrir d’eau bouillante, ajouter une pincée de sel, et cuire à feu doux, avec un couvercle, pendant environ 10 minutes, jusqu’à ce que l’eau soit totalement absorbée et le bulgur cuit (il ne doit pas être trop cuit, mais plutôt avoir encore un peu de “croquant”, comme des pâtes al dente). Assaisonner de jus de citron et d’huile d’olive. Le bulgur est prêt à être servi.
Pour les pois chiches :
Émincer finement l’oignon et l’ail. Émincer grossièrement le poivron et la tomate.

Faire chauffer l’huile d’olive dans une casserole, puis y ajouter l’oignon et l’ail, avec une pincée de sel, et faire revenir à feu moyen pendant 3 minutes. Ajouter le poivron et les herbes. Faire revenir pendant 3 à 4 minutes de plus, en remuant de temps en temps, et ajouter le paprika, la harissa, la tomate et le concentré de tomates. Faire revenir pendant 3 minutes, ajouter les pois chiches, l’eau et le jus de citron. Baisser le feu au minimum, et laisser mijoter pendant 10 minutes. Ajuster l’assaisonnement en sel et poivre si nécessaire, et servir avec le bulgur.